L’atelier informatique de Chom’Actif

Accueil > Formation Professionnelle > Le compte Personnel de Formation

Le compte Personnel de Formation

jeudi 18 juin 2015, par solidairnet

Le compte personnel de formation (CPF)

Le compte personnel de formation remplace le droit individuel à la formation (DIF) à compter du 1er janvier 2015. Il complète et s’articule avec les autres dispositifs de la formation professionnelle. Il est attaché à la personne et ouvert dès l’entrée dans la vie professionnelle (16 ans, voire 15 ans dans le cadre d’un contrat d’apprentissage) jusqu’au départ en retraite.

Sur http://www.moncompteformation.gouv.fr/, chacun peux accéder à son compte d’heure, le gérer en ligne, et créer un dossier de formation.

Un Tutoriel d’inscription à l’espace personnel du Compte de Personnel de Formation (PDF) vous explique la marche à suivre pour commencer ; et d’autres tutoriels vous expliquent la suite.

Au titre de 2015, le CPF de chaque demandeur d’emploi sera abondé par le FPSPP de façon à ce qu’il atteigne un minimum de 100 heures, en complément des éventuelles heures de DIF, dès lors que le projet de formation est éligible.
Nouvelle info en provenance du FPSPP concernant la dotation de 100h :
- le demandeur d’emploi qui a utilisé 100h de CPF en 2015, n’a plus de dotation en 2016 ;
- celui qui n’a rien utilisé en 2015 a encore une dotation possible de 100h en 2016 ;
- celui qui n’utilise pas 100h de CPF, conserve le reliquat "non consommé" pour une autre activation de son CPF en 2016

Le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP)

Le conseil en évolution professionnelle (CEP) offre un accompagnement gratuit et personnalisé à tout actif (salarié, demandeur d’emploi, travailleur indépendant, agent de la fonction publique) souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle et, s’il y a lieu, élaborer et formaliser un projet d’évolution professionnelle (insertion professionnelle, mobilité interne ou externe, reconversion, reprise ou création d’activité...).
Le CEP peut être demandé à Pôle emploi, l’Apec, les missions locales, CAP emploi ou les organismes paritaires chargés de la gestion du congé individuel de formation (Opacif).